Bienvenue


ACTUALITE

Janvier 2019

« L’patois c’t’ein langage qui pousse d’intré les cayaux »

Marcel Gillis

 Participez au concours du meilleur texte patois que l’asbl « Les Montois Cayaux » organise en 2019

Imaginez un conte, une fable, une historiette, une ode ou encore une chanson ; de la prose ou de la poésie, à condition que l’œuvre soit écrite en patois montois.

Règlement du concours >>>>

------------------------------

Janvier 2019

Les Montois Cayaux sont à la recherche d'oeuvres de jeunesse d'Anto Carte

 

En 2019, l'association des Montois Cayaux organise avec les concours de la Ville de Mons et de la bibliothèque de l'Université de Mons une exposition du 6 au 28 avril à la salle Saint-Georges, Grand-Place.

 

          Sous le titre : « Anto Carte, une jeunesse montoise », l'exposition illustrera l'oeuvre de l'artiste peintre, lithographe et affichiste montois, (1886-1954), produite pendant la période où il résidait en sa ville natale, soit jusqu'au 31 mars 1919.

 

          Si vous possédez une oeuvre de cette époque, affiche, litho, peinture, décor ou autre, et que vous souhaitez la mettre en valeur, nous serions ravis de pouvoir la joindre  aux quelques 60 autres qui seront exposées. N'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : Philippe Yannart, 28 rue de Vacresse, 7050 Herchies ou par E-mail : ph.yannart@hotmail.com.

 

          Vous serez assez aimable de joindre une photo ou une description de la pièce que vous comptez nous confier, avec ses dimensions et son type d'encadrement, ainsi que sa valeur estimée en prévision de son assurance.

 

          En cas d'accord, une convention de prêt vous sera envoyée, que vous voudrez bien nous retourner signée.

 

          Pour plus de facilité et de sûreté, nous souhaitons que chaque propriétaire puisse se charger du transport de son oeuvre aussi bien lors du dépôt que de la reprise.

 

          Les oeuvres exposées seront assurées et un gardiennage sera assuré durant les heures d'ouverture.

         

          D'avance, nous vous remercions de l'intérêt que vous voudrez bien porter à cette manifestation.

 

Montoisement vôtre,

 

                                                                                Philippe Yannart,

                                                                                Président

----------------------------

Janvier 2019

Votre adresse mail

Les membres des MC peuvent-ils communiquer sur l'adresse suivante : montois.cayaux@gmail.com leur propre adresse mail (et leur accord d'être contactés) afin de faciliter la communication d'informations concernant les activités de l'association.

-----------------------------------

TOUTES LES ACTIVITES DE L'ANNEE 2018 SONT MAINTENANT DANS LES ARCHIVES  >>>

 

El babiard du président  
On n'sarroit nié féet autmint qu'd'in causer. Pou ein caup qui nos arrive enne saké d'bon. Ej veux parler du pruntemps. Savez,  el grand pruntemps, el cien qui nos quée d'ssus pou l'moumint. Malhureus'mint, pou brainmint d'geins, c'est seul'mint qu'à l'ducasse dé Messines qu'i s'in rindent-té compte. Qué volez ? Les geins sont toudi à courî à hue èyé à dia pou leu p'tites affaires èyé i n'voyent-té pus l'biauté qui nos intoure. Ou bé, i sont dallés in vacance à l'néege ou à l'étringer, tout jusse là ousqu'i n'a nié d'pruntemps comme chez nous.

D'abord, èj'm'in vas leu ramintver qué c'qué c 'est nos pruntemps : In général, ça comminche pindant l'nut avé enn’réede déquinte dé l'timpérature, pouis ein p'tit vint du Nord viét ermette el ciel in couleur bleu azur in ramounant in bon caup les laids sales nuages pleins d'pleuve eyè d'vints dé l'hivier qui, à l'longue finissent-toudi pa rinde les geins tout grigne-dints. Mais à c't heure, quand on s'dérinvïe,  on peut vîre, certains jous, el’soleye rapinde dins c’grand bleuss tindu à l’infini,des oriflammes légertes comme dé l'soie èyés des guerlandes dé lumière d'ein biau rouge-vermeil. Pouis, c'est dallé, el soleye, rutilant à pleines baloufes, peut s’in donner à cœur-joie. I r'met tout à neu, fraîche èyé régalant dins l'paysâche. Grâce à li, les djônes boutonneux es s'sintent tout gaillards  èyé les jolies muguettes sont, comme qui diroit,  amollissantes, les éternels barboteux sont moins grougnons, les honnéetes geins ess moutrent pus aimâpes, pus compreindants, èyé pou les cranquieux èyé pou les bribeux, el peine dé vive su terre est d'jà pus légerte.

Bref, on sint qu'avé c'soleye-là, buquant à pleintiveux su l’fosselette des geins, tout l’pays est  inv'loppé dins des tièdes frissons qu'i n'a pus connu d'pouis fort longmint. Quant aux biètes, el bon temps les a dérinviyés : les mazinques font leu nite,  les z'arondes  sont tout in foufiète, les hurchons s'pourmeînent à leu'coyette. Dins les bos s'étalent des tapis d'aîttes, eyé les boquets s'rindent d'jà des visites...Ah ça, on peut l'dire : à c'moumint-là, el monde, co ein caup,  féet s’résurrection !

Lé v'là ! Ainsi, grâce au lisâche dé c'babiard, tout les camerluches in auront profité étou, enne milette. En n'marmerciez nié, c'est m'nouvrâche dé calauder su l'actualité.

Pou l'reste, tout va bé : l'esposition su Anto-Carte a ieu branmint d'succès, èyè nos spérons avoi du monde étou à l'conférence du camarade Gérard Bavay qui va nos entretnî dé «  LaTaete Saint-Jean » comme ess délomme el cassine qu'il a intreprit d'rafistoler à l'rue dé l 'Clé.

Infin, n'robliez nié d'vénir acouter nos hommages aux scribeux montois, à l'auditorium Abel Dubois, el vinderdi dé l'ducasse, el 14 dé juin. On n'a foc du plésî.

I m'resse à vos swéeter bon lisâche dé l'Gazette ousqu'on vos palle co d'Anto-Carte, d'ein montois au pays des soviets pau Gérard Waelput, du Lum’çon éié du Doudou pau Gabriel Blot, infin d'ein auteur patoisant peu connu, Paul Duchamp. Foc du biau linche.



                                                        Vot' présidint, Philippe Yannart.



 

Si vous voulez vous faire membre et recevoir la "Gazette des Camerluches", il vous suffit de verser 10 € sur le compte de l'association  BE49732008169471.