Bienvenue


ACTUALITE

 

DUCASSE  2018

>>>>>

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Notre traditionnelle exposition: Mons, à l'eau et à l'huile

Joseph Mottoul et Gérard Noirfalise exposent des peintures et aquarelles ayant Mons pour thème

L'exposition aura lieu à la salle Saint-Georges du 9 mars au 6 mai 2018 du mardi au vendredi de 12h à 18h; les samedi et dimanche de 14h à 20h.

Vernissage le jeudi 8 mars à 18h30

Photos et vidéos >>>

 

Joseph Mottoul Gérard Noirfalise

-----------------------------

HAI’NOS LIVRES 2018

 Salle Saint-Georges, Grand-Place de Mons   -    Samedi 3 et dimanche 4 mars de 10h à 18h

Plusieurs membres des Montois Cayaux ont participé à ce week-end de dédicaces et de rencontres entre les auteurs du Hainaut et leur public.

Balade littéraire le 4/3

En marge du salon HAI’NOS LIVRES à 14h30, le cercle littéraire montois Clair de Luth et les Montois Cayaux ont proposé une balade littéraire en français et en wallon dans le quartier du Beffroi.

               

Plus de photos et de vidéos sur le salon Hai' Nos Livres et la balade littéraire, cliquez ici

----------------------------------------

Grand concours 2018

« L’patois c’t’ein langage qui pousse d’intré les cayaux » Marcel Gillis

Engagez-vous. Participez au concours du meilleur texte patois que l’asbl « Les Montois Cayaux » organise en 2018.

Imaginez un conte, une fable, une historiette, une ode ou encore une chanson ; de la prose ou de la poésie, à condition que l’œuvre soit écrite en patois montois. Les lauréats des années précédentes ne peuvent plus se représenter.

 Règlement du concours >>>



TOUTES LES ACTIVITES DE L'ANNEE 2017 SONT MAINTENANT DANS LES ARCHIVES  >>>

 

El babiard du président  

Pus foc ein mois à attinde ! Vos s’doutez bé dé qué c’qué j’vas vos parler, n’est pas ? D’no Ducasse, bé sûr ! Seûl’mint, ça n’s’ra nié dé l’cienne qui viét mais des ducasses dé vos tayes èyè d’vos ratayes ainsi vos poudrez vîre el cang’mint. Pou commincher, ein mois ou bé deux avant l’grand jour, on récrit à les chambourlettes pou ette bé sûr qu’i véeront. Après ça, on met l’méeson in orde, on récure les pierres bleusses èyè les cuîfes, on r’blanquit les d’vantures. I faut pinser à acater des bellés loques pou les « blancs-bounets » èyè ein biau costume pou les « capiaux ». On n’aroit nié osu arriver su l’Grand-Place sans rié su s’tiète ! Ein capiau d’paille pou Mossieu èyè ein capiau à plumes pou s’fèmme min.me pou s’mette à l’corde. Pou ein Montois Cayau, bé boire èyè bé minger, c’n’est foc la mitan dé s’nourriture ! On comminche el diminche au matin avant d’daller vîre el procession, deux toîs trinques dé gâtiau d’ducasse pou t’ni ch’qu’à ein heure et d’mi. Les djambots s’battent’té pou avoir el cantiau téel’mint qu’c’est glou !

Mais, attintion, v’là c’qui rattind les chambourlettes pou dein.ner : Bouïon d’co, pouye à l’sauce blanque, gros d’viau à z’épinasses, pétotes du pays, p’tités saucisses au lamplumu èyè si i vos resse co n’pétite place, ène salade dé cabusettes. Ene pétite pause, ein tour au gardin pou admirer les biaux parcs dé z’égumes èyè on sé r’mettoit à tâbe pou l’tarte à pronnes ou bé l’tarte à grouzelles. Pou fèere déquinde tout ça, i n’avoit rié d’pus meyeur qu’ène bonne jatte dé momoye avec ein verre dé France. Panse bé pleine èyè cœur in fiète, el Montois Cayau èyè ses chambourlettes pouviont r’monter su la Place èyè sé stamper dévant l’kiosque pou acouter l’concert dé l’Harmonie d’Symphorié ou bé d’Frameries. 

Au jour d’aujord’hui, el Ducasse comminche el vendrédi à l’Auditorium Abel Dubois avé les Montois Cayaux qui rindent’té hommâge à les littérateurs qu’ont canté no patois. C’est l’vrée côp d’invoi dé l’pus belle fiète au monde : no Ducasse !

 

                                                                         Claude Gérin                        



 

Si vous voulez vous faire membre et recevoir la "Gazette des Camerluches", il vous suffit de verser 10 € sur le compte de l'association  BE49732008169471.